Site icon Sur le chemin du bonheur

Le regain d’adoptions d’animaux pendant le confinement

Depuis le début du confinement, on constate une réelle augmentation des adoptions d’animaux en France. De nombreuses familles et personnes célibataires sont venues dans les refuges pour choisir un animal de compagnie et pour l’emmener vivre avec elles.
C’est d’ailleurs ce que confirme Fabrice Renard, l’inspecteur de la Société Royale Protectrice des Animaux de Liège lors d’un interview : « on voit une augmentation des adoptions des chiens, des chats, principalement ainsi que des petits animaux comme les lapins ou les rongeurs … et c’est l’occasion d’adopter un animal, de pouvoir s’en occuper, de pouvoir avoir un contact ». Mais il reste à savoir si c’est vraiment la conséquence directe du confinement et de l’isolement social ou s’il existe une autre explication plus convaincante à cela.


Adoptions d’animaux autorisées et facilitées en France depuis le mois d’Avril

Malgré les mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, les adoptions d’animaux sont autorisées dans le pays. Avril dernier, certains refuges proposaient même de faciliter les démarches et de fournir une attestation à toutes les personnes qui souhaitent venir adopter un animal. Puis, ils mettent aussi à la disposition de ces derniers des races très intéressants qui conviennent parfaitement aux milieux de vie urbains et qui sont faciles à élever.
C’est ce qu’explique Anaïs Arcis, un professionnel qui travaille au refuge SPA de la Villedieu en Ardèche : « une bonne décision, parce que jusqu’à maintenant les gens n’avaient pas l’autorisation de se déplacer en refuge. Donc, légalement, ils seront couverts et nous aussi. D’ailleurs, depuis cette annonce d’un droit de sortie pour adopter en refuge, on a énormément de personnes qui nous appellent pour adopter ».
Par ailleurs, il convient de noter que d’autres refuges français confirment également ce regain d’adoptions d’animaux pendant le confinement tels que le refuge de Béraud à Romans-sur-Isère et le refuge de l’Espoir à Pierrelatte. Ils précisent que les rendez-vous pour l’adoption sont presque complets jusqu’à la fin du mois de juillet et ils ont même une liste d’attente pour l’adoption de chatons, car c’est surtout ce genre d’animaux que les gens recherchent.

Adoptions d’animaux dématérialisées et réglementées

Quoi qu’il en soit, il y a lieu de souligner que même si les adoptions d’animaux domestiques peuvent se faire dans le pays, il y a quand même des règles sanitaires que les candidats à l’adoption doivent respecter.
En fait, ces derniers doivent tout d’abord consulter le site ou le page Facebook du refuge pour regarder les animaux qui les intéressent et pour convenir un rendez-vous avant de se déplacer. Et ils doivent venir seuls, respecter les gestes barrières et porter les équipements de protection nécessaires tels que le masque.

 

Quitter la version mobile